Epion.fr » Petits plats » Astuce de cuisine : les règles de base pour les accords mets et vins

Astuce de cuisine : les règles de base pour les accords mets et vins

Un repas délicieux va toujours de pair avec un bon vin. Il est difficile de concevoir l’un sans l’autre, car ils sont complémentaires et forment une parfaite homogénéité. Cependant pour réussir cet accord, il faut respecter certaines règles de base afin de ne pas mettre les pieds dans les plats.

Entre contraste et harmonie

L’accord des mets et des vins relève de l’art de table. L’harmonie et le contraste sont des principes élémentaires qui servent à faire des mélanges soigneusement équilibrés. Pour créer de l’harmonie, il faut par exemple combiner un fondement rouge clair avec un autre fondement rouge sombre et le résultat est parfait. Vous pouvez aussi choisir de mélanger un fond rouge clair à un fond jaune pour obtenir le contraste.

Dans cet ordre d’idées, vous pouvez accompagner un plat d’un vin de même goût pour créer l’harmonie. Vous pouvez aussi choisir de créer un contraste en accompagnant un repas léger avec un vin fort. La crème chantilly, par exemple, arrosée d’un vin aigre va provoquer un contraste. Par contre, la crème chantilly accompagnée d’un vin qui a une faible teneur en acidité créera de l’harmonie. Dans les deux cas, vous avez fait un équilibre savoureux. En fin de compte, le choix à effectuer dépend de votre goût personnel.

Quelques règles de base pour les accords mets et vins

Avant toute chose, vous devez connaitre les règles de base qui régissent l’accord des vins et des repas.

  • Le vin doit être soit plus aigre ou plus doux que la nourriture. Ou alors, son goût doit avoir la même intensité que celle du met.
  • Les repas consistants aux saveurs relevées sont accompagnés de vin rouge.
  • Le vin blanc accompagne les repas légers.
  • Pour les repas trop riches en graisse, c’est le vin aromatisé et amer qui est indiqué.
  • On accorde plus le vin avec la viande ou le poisson qu’avec la sauce.
  • Le vin rouge est utilisé pour créer de l’harmonie et les vins blancs, rosés et effervescents servent à créer le contraste.

Le cliché vin rouge fromage

De nombreux amateurs sont convaincus que le vin rouge s’accorde à merveille avec le fromage. Ce qui n’est pas toujours vrai. La première règle ici consiste à accessoiriser le fromage avec un vin dont le goût a la même intensité. Les vins forts s’accordent avec des fromages au goût relevés. Les vins rouges accompagnent les vieux fromages pour créer l’harmonie.

La seconde règle veut que les fromages forts soient accompagnés de vins doux. La combinaison peut sembler inhabituelle, mais l’odeur forte du fromage est équilibrée par la douceur du vin.

Selon la dernière règle en la matière, vous devez combiner les vins effervescents avec des fromages fondus et crémeux.

Quelques erreurs à éviter

Le vin moelleux peut être tentant par sa saveur suave et certaines personnes sont convaincues qu’il accompagne le dessert. Cela peut être vrai à condition que le dessert ne soit pas trop sucré. Le vin moelleux est déjà sucré, s’il accompagne un repas sucré, vous risquez de mettre votre estomac en difficultés.

Évitez également les mélanges de vins. Lors des repas festifs, certaines personnes commettent l’erreur de mélanger les vins. Si vous commencez la soirée avec du vin rouge, terminez avec le vin rouge sans tenir compte des repas servis. Si vous mélangez les vins, vos papilles ne pourront pas apprécier les goûts et le mélange sera néfaste pour votre foie.